Portrait : le Défi 100% vélo de Nathalie Minh Huong

Au début de l’année 2020, Nathalie Minh Huong, a rejoint l’équipe villeurbannaise du Défi 100% vélo ! D’un échange avec un collègue qui a créé l’étincelle, jusqu’à faire aujourd’hui presque tous ses déplacements à vélo, elle est passée par toutes les étapes du changement de comportement ! On vous raconte son parcours…

Étape 1 : la petite flamme et la loi de l’attraction de l’univers

Nathalie Minh Huong n’a jamais beaucoup aimé la voiture. Mais pour autant elle n’aurait jamais pensé qu’il était possible d’aller sur son lieu de travail à vélo. « J’ai toujours pris l’autoroute pour venir à Écully donc pour moi c’était impossible d’y aller à vélo ! Mais un jour j’ai croisé un collègue qui habite aussi à Villeurbanne et qui vient tous les jours en vélo à assistance électrique. On a beaucoup discuté et ça a allumé une petite flamme. »

Puis un jour en amenant son fils à la MJC de Villeurbanne, elle voit l’affiche du Défi 100% vélo ! « Je crois à la loi de l’attraction de l’univers, c’est-à-dire que plus on pense à quelque chose, plus cette chose arrive naturellement. Alors, quand j’ai vu votre affiche sur le Défi 100% vélo !, je me suis dis, ça, c’est pour moi ! »

Et le Défi 100% vélo ! l’a aidé dans sa transition vers le vélo : « Ça m’a donné du courage de voir que d’autres personnes voulaient se mettre au vélo. J’ai aussi découvert les services de la Maison du Vélo, d’autres associations et des applications [de recherche d’itinéraires] pour les cyclistes, qui m’ont facilité les choses. »

Étape 2 : l’expérimentation et l’ajustement des pratiques

A l’issue du confinement, Nathalie Minh Huong prend un abonnement au My Vélo’v. Le premier jour où elle se rend au travail à vélo, son collègue lui montre gentiment la route… mais lui donne aussi d’autres précieux conseils : C’était en plein été mais il a plu toute la journée. Heureusement mon collègue m’avait conseillé de m’équiper avec une veste et un pantalon de pluie. J’ai été étonnée de voir que même après 13 kilomètres je n’étais pas du tout mouillée. »

Nathalie Minh Huong est maman de deux enfants. Alors, quand la rentrée de septembre arrive, il faut trouver une solution pour les déposer à l’école. Pour l’ainé, la famille achète un follow-me. Et pour le plus jeune, Nathalie Minh Huong emprunte un siège enfant à l’espace test de la Maison du Vélo Lyon. Toutefois, cette solution n’est pas assez stable à son goût. Elle décide alors d’acheter un vélo rallongé à assistance électrique. Un choix qu’elle ne regrette pas une seconde, tant elle le trouve maniable et pratique ! « Chaque fois que je vais au square avec les enfants, on me dit que j’ai un vélo de compet’ (rires). Il y a beaucoup de gens qui s’arrêtent pour me demander comment je fais pour mettre les 2 enfants, les courses… ou s’ils peuvent essayer. Parfois, j’attache même le vélo de mon fils sur le repose pied du vélo rallongé. »

Étape 3 : la répétition jusqu’à la pérennisation

Nathalie Minh Huong dit qu’à vélo, elle fait d’une pierre deux coups (ou plutôt trois ou quatre) : « Je fais de l’exercice, je m’économise du temps et je gagne économiquement.  Mais surtout, j’aime bien le trajet retour parce que je me vide la tête… et je dépasse les voitures dans les bouchons ! C’est agréable de ne pas être derrière un volant parce que c’est fatiguant mentalement. A vélo, mon esprit est bien clair. »

Et malgré ce que certain.es collègues ont pu présumer, le froid ne lui a pas fait ranger son vélo au garage : « On m’a dit : « Tu vas voir en hiver, ça va être dur ». Mais comme je me suis bien équipée, ça ne m’a pas arrêtée. Et maintenant, ils me disent que je suis courageuse (rires). » Les contraintes vestimentaires n’ont pas plus eu raison de sa volonté : « Le jour d’un entretien professionnel, je voulais quand même y aller à vélo. Alors, j’ai mis ma jupe de tailleur et mes [chaussures à] talons dans mes sacoches et je me suis changée en arrivant. C’est passé inaperçu. »

Étape 4 : le Défi continue…

Le Défi 100% vélo ! est terminé mais Nathalie Minh Huong ne compte pas s’arrêter en si bon chemin.

« Mon fils aime bien pédaler tout seul mais moi j’ai encore des craintes, surtout en hiver. » Elle va donc s’inscrire à Ma famille à vélo, une formation gratuite dédiée aux parents pour apprendre à accompagner ses enfants en circulation.

Elle cherche aussi une solution pour transporter facilement les vélos de la famille sur leurs lieux de vacances. Enfin Nathalie Minh Huong, qui aime les défis, de conclure : « En dehors de réparer une crevaison [que j’ai appris grâce au Défi 100% vélo !] je ne sais pas entretenir mon vélo. Le prochain défi pour moi, ce sera ça. »

Une réflexion sur “Portrait : le Défi 100% vélo de Nathalie Minh Huong

  • 14 janvier 2021 à 10 : 45
    Permalien

    Merci pour cet article joliment écrit. La formation « Code vu du guidon » dispensée par vous m’a été aussi très utile. Franchement je suis plus que ravie d’avoir découvert la Maison du Vélo de Lyon. Vous m’avez bien aidé pour concrétiser mon projet de vélotaf et mon défi de 100% 🙂
    Nathalie

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *