Vel’Optimiste : Le vélo à tous les âges !

La Maison du Vélo Lyon continue son ouverture et son accueil inclusif des personnes souhaitant se (re)mettre sur un vélo. Avec Vel’Optimiste, nous souhaitons proposer des outils et une pédagogie adaptée pour pratiquer le vélo à tous les âges. Tout au long de la vie, quelle que soit sa mobilité, réduite ou pas, de manière temporaire ou permanente, nous souhaitons pouvoir vous accompagner au mieux…

Comprendre les besoins des différents publics

Le programme Vel’Optimiste vise à améliorer l’accueil des personnes de plus de 60 ans dans notre vélo-école. Pour finalement nous permettre d’améliorer l’accueil des personnes à tous les âges. En effet, nous sommes tous, à un moment donné, concerné par une diminution de nos capacités physiques ou cognitives. Pourquoi serions-nous alors obligés d’arrêter de faire du vélo ?

Grâce à un groupe de travail, nous avons recueilli les besoins, et surtout les adaptations, que ces personnes qui avancent en âge ont mis en place au quotidien. Par exemple, en alternant la pratique du vélo et de la marche à pied en fonction des situations sur leur trajet. Parce que pour rouler à vélo en sécurité, il est important de prendre conscience de la diminution de ses capacités. Et donc d’adapter sa pratique mais sans se l’interdire, parce que l’usage du vélo est bénéfique sur  de nombreux aspects : santé, autonomie, lien social…

Pour en savoir plus, découvrez le très bon article : Vélo et séniors : vers un système vélo capacitant.

Travailler la pratique grâce à la pédagogie mais pas que…

Avec le développement du vélo et des nouvelles pratiques, de nouveaux accessoires se développent. L’équipement le plus connu pour adapter sa pratique est sûrement le rétroviseur. L’objet peut être à la fois un outil efficace pour compenser une difficulté à tourner la tête (pour regarder en arrière et prendre une information). Mais aussi une aide précieuse lorsqu’on se déplace avec un vélo chargé par exemple.

Une solution de plus en plus répandue est le recours au Vélo à Assistance Électrique (VAE). Elle permet de contrer une diminution des capacités physiques, de grandes distances ou un fort dénivelé. Cependant son utilisation n’est pas toujours sans risques. Aux Pays-Bas, ce pays qui a quelques années d’avance sur nous, un phénomène d’augmentation de l’accidentologie des seniors est actuellement constaté : 75 % des décédés à vélo et 50 % des cyclistes gravement blessés ont plus de 60 ans.

Or, une multitude d’autres solutions existent et nous souhaitons les partager grâce à l’action Vel’Optimiste. De la pédale pendulaire pour traiter un problème de flexion au niveau d’un genou, au vélo adapté type tricycle, en passant par un cadre bas. Il est important de démocratiser ces produits qui restent utilisés à la marge pour l’instant.

Si le sujet vous intéresse ou que vous êtes concernés…

Vous pouvez nous aider :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *