Baromètre des villes cyclables – 3ème édition

La Fédération des Usagers de la Bicyclette a donné le coup d’envoi, le 14 septembre dernier, de la campagne du 3ème Baromètre des villes cyclables. Chaque cycliste est invité·e, via cette enquête, à évaluer la cyclabilité de sa commune.

Comment fonctionne le Baromètre des villes cyclables ?

Les questions du Baromètre portent ainsi sur différentes thématiques que sont les aménagements, la sécurité, l’entretien, l’entente avec les autres usagers (piétons, automobilistes, usagers d’EDPM…), l’action de la municipalité ou encore le stationnement.

Des questions plus spécifiques permettent également aux répondant·es d’indiquer sur une carte les « points noirs ». A noter aussi deux nouveautés cette année :

  • Signaler les secteurs dont les conditions cyclables se sont améliorées ces dernières années.
  • Énumérer les lieux qui nécessitent des besoins en stationnements cyclables sécurisés.

Ce baromètre sera l’occasion d’évaluer les évolutions perçues depuis la précédente édition en 2019, ces deux années ayant été marquées par une évolution spectaculaire de la mobilité à vélo. La crise sanitaire a en effet été un accélérateur de la transition vers la solution vélo. Elle a notamment permis la mise en place d’aides à l’achat de vélos, à la réparation, sans oublier l’accompagnement des cyclistes.

Les résultats de cette enquête permettront aux acteurs publics d’évaluer et d’ajuster leur politique cyclable. Non seulement en termes d’aménagements, mais également en ce qui concerne les services et l’accompagnement à la pratique.

Comment participer ?

Rendez-vous sur barometre.parlons-velo.fr afin de répondre à l’ensemble des questions et « noter » votre commune. Le Baromètre Parlons Vélo est ouvert jusqu’au 30 novembre.

Nous vous invitons également à relayer largement l’information autour de vous. Il est en effet important qu’un maximum d’usager·es puissent s’exprimer afin d’évaluer le plus finement possible la réalité de la cyclabilité. En effet, cette dernière peut-être très différente selon les secteurs. Le niveau de pratique des cyclistes (débutant·es ou aguerri·es) joue aussi beaucoup sur l’évaluation de la cyclabilité.

Au 1er octobre, déjà plus de 3000 habitant·es de la métropole qui se sont exprimé·es. Donnez vous aussi votre avis sur la ou les communes dans lesquelles vous circulez à vélo.

Pour rappel, en 2019, lors de la 2ème édition du baromètre, Lyon avait été classée à la 6ème place parmi les grandes villes françaises. Fera t’elle mieux cette année ? A vous de le dire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *