Maison_Velo_Lyon_amenagement_provisoire_cours

La solution vélo pour le déconfinement

[Communiqué de presse – Grand Lyon, 21/04/2020]

La sortie du confinement se prépare dès aujourd’hui. La Ville à Vélo et la Maison du Vélo Lyon appellent la Métropole de Lyon et toutes les communes de la métropole à mettre en place rapidement des aménagements temporaires en faveur des modes actifs, dont le vélo. L’objectif ? Proposer des axes directs, confortables et sécurisés aux piéton·ne·s, cyclistes et usager·e·s des micro-mobilités tout en préservant la distanciation physique  suffisante pour contrer une éventuelle contagion.

Les Grand Lyonnais·es reprendront progressivement leurs activités au cours du mois de mai. Cependant, les transports collectifs ne pourront pas garantir les conditions de distanciation physique, et leurs usager·e·s auront besoin d’une alternative. Envisager un report massif vers la voiture individuelle ? Cela accélérerait la dégradation de la qualité de l’air, qui atteint déjà des seuils critiques dans la métropole de Lyon.

Mettre en place des aménagements temporaires

La Ville à Vélo et la Maison du Vélo Lyon plaident pour la mise en place d’aménagements provisoires simples et peu coûteux, dits de l’urbanisme tactique.

Voici quelques propositions concrètes :

  • Réduire le nombre de voies motorisées sur les axes comportant plus de deux voies par sens de circulation pour réserver une voie aux cyclistes ou créer une voie de bus partagée avec les cyclistes. Exemples : quai Jules Courmont, quai du Docteur Gailleton, pont Lafayette, rue Marietton et avenue Ben Gourion à Lyon, boulevard de Stalingrad à Villeurbanne, avenue Victor Hugo à Tassin-la-Demi-Lune, avenue Gabriel Péri à Vaulx-en-Velin ;
  • Ouvrir des voies de bus aux cyclistes. Exemples : cours Lafayette, cours Tolstoi, rue Léon Blum et rue Marius Berliet à Lyon ;
  • Élargir des aménagements cyclables existants. Exemples : cours Gambetta et route de Vienne à Lyon ;
  • Transformer des rues en voie verte ou en zone de rencontre. Exemple : Presqu’Île ;
  • Passer des rues ou des tronçons de rue en impasse sauf pour cyclistes et piétons ;
  • Transformer des rues actuellement en double-sens général en sens-unique pour les voitures avec maintien du double-sens cyclable ;
  • Modifier le cadencement des feux en faveur des piétons et cyclistes.  Exemples : quai Charles de Gaulle face à la Passerelle de la paix, angle Stalingrad/ boulevard du 11 novembre 1918 et quai Jean Moulin face au pont Morand à Lyon ;
  • Ajouter des arceaux vélo sur voirie en amont des carrefours , à proximité des établissements scolaires et dans les parkings en sous-sol.  Exemples : gare Part Dieu, gare Perrache et Charpennes à Lyon.

Faire respecter et rendre lisible ses aménagements

Les aménagements temporaires doivent s’inscrire dans la continuité du réseau cyclable existant et être suffisamment sécurisés et lisibles pour permettre la mobilité à vélo de tou·te·s. Ils doivent être accompagnés de la réouverture des voies vertes pour assurer la continuité cyclable et éviter tout renvoi des cyclistes sur des axes très fréquentés et dangereux. Exemples : axe Nord-Sud parallèle Métro B / quai Charles de Gaulle, quai de Serbie, quai Général Sarrail, quai Victor Augagneur, quai Claude Bernard, avenue Leclerc, voie verte de la Dombe, anneau bleu (canal de Jonage).

Les associations sollicitent également la réduction de la vitesse à 30 km/h sur les axes aménagés ainsi que le renforcement des contrôles de police (respect des limitations de vitesse et de l’interdiction du stationnement sur les aménagements) pour garantir le sentiment de sécurité indispensable pour mettre en selle de nouveaux usagers.

Un accompagnement au changement de pratiques nécessaire

Un accompagnement à ce changement de pratiques sera nécessaire. Il permettra aux Grand Lyonnais·es qui utilisent peu ou jamais de vélo d’y accéder. Des espaces sécurisés pour l’apprentissage ou la remise en selle doivent être mis à disposition des vélo-écoles. Celles-ci doivent également être soutenues pour bénéficier au plus grand nombre.

La Ville à Vélo et la Maison du Vélo Lyon appellent Monsieur le Président de la Métropole de Lyon, Madame la Présidente du SYTRAL, Monsieur le Président de Lyon Parc Auto, et tou·te·s les Maires des communes de la métropole à mobiliser les moyens nécessaires pour permettre à tou·te·s les Grand Lyonnais·es de se déplacer à pied, à vélo ou en trottinette dans de bonnes conditions sanitaires à l’issue du confinement.

Contacts presse : 

La Ville à Vélo : Nicolas FRASIE, nicolas.frasie@gmail.com, 06 09 24 00 62

Maison du Vélo Lyon : Clément SCHERF, clement@maisonduvelolyon.org, 06 25 07 73 57

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *