Professionnels : Tour d’horizon des aides pour passer à la cyclologistique

Vous vous questionnez sur l’impact environnemental et social de votre activité ? Vous êtes concernés par les interdictions liées à la ZFE ? Ou peut-être que, tout simplement, vous n’avez plus envie que vous ou vos équipes passent des heures dans les bouchons ? Avez-vous pensé au vélo comme mode de déplacement professionnel principal ? Sachez que votre structure peut être aidée dans cette transition, financièrement, mais pas seulement. Petit tour d’horizon…

Une transition qui nécessite formation et accompagnement

Les avantages d’une transition vers la cyclologistique ne sont plus à démontrer. Toutefois, elle ne pourra se faire sans une adaptation des infrastructures, le développement de services mais aussi l’accompagnement et la formation des acteurs (employeurs et salariés).

Rappelons tout d’abord que lorsque un employeur met à la disposition des salariés un véhicule pour leur permettre d’exécuter leurs missions, il est tenu à une obligation de sécurité de résultats. Sa responsabilité pénale et civile peut même être engagée.

Par ailleurs, afin que le passage a la cyclologistique soit bien vécu par les salaries, il faut penser à accompagner cette transition. Pour cela, l’employeur peut mettre en œuvre les mesures suivantes (liste non exhaustive !) :

  • Former les salariés à la prise en main et à la conduite d’un vélo cargo… Mais aussi à la culture vélo !
  • Associer les salariés au choix de la flotte de vélos et des équipements de sécurité… Et pourquoi pas aussi à leur entretien, pour celles et ceux qui souhaiteraient monter en compétences dans ce domaine.
  • Organiser les déplacements professionnels en veillant à garantir de bonnes conditions de travail (temps suffisant par livraison, pauses régulières – notamment afin d’avoir la possibilité de se reconcentrer -, etc.)

Des formations à la conduite sécurisée en vélo cargo avec la Maison du Vélo Lyon

Pour que le métier de cyclologisticien.ne soit considéré à sa juste valeur et attire des candidat.es, nous sommes convaincus qu’il est essentiel de conserver le plaisir de rouler à vélo au cœur de cette activité.

Pour cela, nous sommes en train de construire des formations permettant de :

  • transmettre une culture vélo en entreprise.
  • prendre en main et travailler la maniabilité en vélo cargo.
  • (re)voir ses droits et ses devoirs en tant que cycliste mais aussi avoir conscience de sa vulnérabilité.
  • apprendre à cohabiter avec les autres usagers…

Si vous souhaitez vous former ou former vos équipes, contactez-nous : Delphine DEPRAZ, co-directrice en charge de la formation à la Maison du Vélo Lyon | 📞 06 23 57 26 12 | 📧 delphine@maisonduvelolyon.org

Un accompagnement technique (et financier) avec le programme Ma Cyclo Entreprise

Le programme Ma Cyclo Entreprise, piloté par l’association Les Boîtes à Vélo France, propose un accompagnement technique et financier gratuit pour les entreprises de moins de 10 salariés.

Une première formation collective permet d’acquérir des connaissances sur les avantages du vélo, la sécurité, le confort, le choix du matériel, sa maintenance ou encore les dispositifs d’antivol.

Le parcours se poursuit par un accompagnement individuel. Vous serez tout d’abord conseiller dans le choix du matériel adapté à votre usage professionnel. Puis vous pourrez prétendre à une aide à son acquisition (prime de 20% du prix d’achat du matériel dans la limite de 1800 euros maximum).

Pour en savoir plus : Gaëtan PIEGAY, chargé de mission Boîtes à Vélo France | 📞 06 41 11 53 32 | 📧 gpiegay@lesboitesavelo.org

Les différentes aides à l’achat

Il existe de plus en plus d’aides financières, souvent cumulables, pour aider votre structure à s’équiper.

Les aides de l’État

  • Le bonus vélo :
    • Pour l’achat d’un VAE : Cette aide complète l’aide à l’achat allouée par une collectivité territoriale dans la limite de 200€. Elle est attribuée sous conditions de ressources (revenu fiscal de référence par part inférieur ou égal à 13 489 €).
    • Pour l’achat d’un vélo cargo à assistance électrique ou non : Vous pouvez bénéficier de l’aide de l’État, même si votre collectivité ne propose pas d’aide avec le même objet. Le plafond s’élève à 1 000 € (dans la limite de 40% du coût d’achat).
  • La prime à la conversion : En tant que personne morale, vous pouvez bénéficier d’une aide à l’achat d’un VAE en contrepartie de la mise au rebut d’un véhicule automobile ancien et polluant (voiture ou une camionnette diesel immatriculée avant 2011 ou essence immatriculée avant 2006). Cette aide est fixée à 1 500 € (dans la limite de 40% du coût d’achat).

Les aides des collectivités

La Métropole de Lyon

  • Aide dans le cadre de la ZFE : Les micro/petites/moyennes entreprises et associations peuvent bénéficier d’une aide de 3 000€ pour l’achat d’un vélo cargo ou d’une remorque à assistance électrique et de 1 000€ pour leurs versions non électriques (dans la limite de 60% du prix d’achat).

La Région Auvergne-Rhône-Alpes

A noter que si vous êtes une entreprise artisanale, vous pouvez contacter une conseillère de la CMA : Camille PAJOT | 📞 04 72 43 40 90 | 📧 camille.pajot@cma-auvergnerhonealpes.fr

D’autres services pour se lancer sereinement

  • Saviez-vous que des places de stationnement sur voirie sont réservées à la livraison en vélo cargo ? Vous pouvez les repérer grâce à un pictogramme spécifique (voir photo ci-dessous). Maison_Velo_Lyon_place-stationnement-cargo
    Et s’ils sont trop souvent utilisés par d’autres usagers, signalez-le sur Toodego : www.toodego.com/signaler/
  • LPA propose quelques places de stationnement sécurisées adaptées aux vélos XXL pour 10€/mois. Plus d’infos : abonnement@lpa.fr, 04 72 41 67 30.
  • Un besoin ponctuel ? Citiz LPA propose la location de vélos cargos à l’heure ou à la journée : lpa.citiz.coop/velos-cargo

Alors, prêts à engager votre transition vers la cyclologistique ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.