Maison_Velo_Lyon_Bannière_Plan_Vélo_Citoyen

Un Plan Vélo citoyen pour une métropole cyclable pour toutes et tous

À l’approche des élections municipales et métropolitaines, La Maison du Vélo Lyon, La Ville à Vélo et les ateliers de la CLAVette ont dévoilé le Plan vélo citoyen “ Une métropole cyclable pour toutes et tous ”. Au cœur de ce document stratégique : une trentaine de mesures pour réduire de moitié les déplacements en voiture de proximité et ainsi porter le vélo à 15 % de part modale d’ici 2026. Ce Plan, basé sur trois axes, devra permettre de créer un véritable système vélo dans la métropole de Lyon.

Pourquoi un Plan vélo ?

Le Plan de Déplacements Urbains fixe comme objectifs d’atteindre 8 % de part modale du vélo d’ici 2030.
Devant l’urgence climatique et pour réduire rapidement la pollution de l’air, c’est insuffisant. Le Plan vélo citoyen affiche des objectifs plus ambitieux :« 15 % de part modale du vélo d’ici 2026 ». Ce qui est réalisable car cela revient à convertir la moitié des déplacements en voiture de moins de 3 km vers le vélo.

Les avantages du vélo en ville sont nombreux : économe pour le portefeuille et la planète. Il est aussi bénéfique pour la santé et efficace. Il est donc urgent d’impulser sa généralisation et de changer de braquet ! Les associations vélos demandent donc un Plan vélo de la Métropole de Lyon ambitieux et financé, basé sur 3 axes afin de créer un véritable système vélo sur la région lyonnaise.

Un Plan vélo citoyen pour créer un véritable système vélo

Durant les précédents mandats des efforts ont été investis sur les infrastructures cyclables notamment au centre de la métropole. Mais pour que le vélo soit une vraie solution de déplacement sur l’ensemble du territoire, il faut des aménagements cyclables de qualité. Mais le cycliste doit aussi pouvoir profiter d’une ville au trafic automobile calmé et réduit. Et aussi accéder à des vélos, confortables et équipés, adaptés et ce quelques soient ses revenus. Il doit donc pouvoir entretenir son vélo dans des ateliers ou chez des vélocistes. Il doit de plus pouvoir le garer en lieu sûr. Et enfin il doit se former à rouler en circulation et ce depuis le plus jeune âge. Pour le prochain mandat, les associations vélos proposent donc à la Métropole et aux communes d’adopter un Plan vélo qui permet la création d’un véritable système vélo, où les villes deviennent accueillantes aux mobilités actives. Ce système est basé sur 3 axes.

Trois axes structurants, une trentaine de mesures

Pour ce faire, les mesures proposées s’articulent autour de 3 axes, complémentaires :

  • un accompagnement au changement de pratiques : Afin de massifier le report modal vers la voiture il faut impulser un changement de comportements. Par la création d’une agence d’écomobilité. Mais aussi en généralisant l’apprentissage du vélo en ville. En déployant les vélos-écoles et le savoir-rouler dès la primaire. Passer d’une culture du vélo sportif au vélo-déplacement est également primordiale. Et cela passe par l’organisation d’événements grand public et des campagnes de sensibilisation.
  • des services vélo innovants : Rendre l’entretien de son vélo accessible à tous les habitants de la métropole. En maillant le territoire d’un atelier vélo tous les 3 à 5 km. Il faut également organiser une fourrière vélos, afin de structurer la collecte et revalorisation des vélos abandonnés.  Il faut également favoriser l’intermodalité. Puis mettre en place un service de location complémentaire à l’offre actuelle de location. Et enfin augmenter l’aide à l’achat.
  • des infrastructures cyclables de qualité : Le développement du vélo exige des aménagements cyclables continus, maillés et sécurisés. Et de généraliser la zone 30 à toute la métropole pour apaiser la ville. Pour lutter contre le vol de vélos, les candidat·e·s sont invités à s’engager à tripler le nombre d’arceaux et à quadrupler le nombre de stationnements sécurisés.

Candidat.e, électeur.trice, exprimez-vous !

Au cours des prochaines semaines, les candidat·e·s aux élections municipales et métropolitaines sont invité·e·s à se rendre sur le site Internet municipales2020.parlons-velo.fr et à s’engager publiquement à soutenir les mesures du Plan vélo citoyen. Si vous souhaitez nous aider dans cette mobilisation, écrivez-nous à contact@maisonduvelolyon.org !

De plus, une fois les candidat.e.s élu.e.s, les associations souhaitent être impliquées tout au long du processus de décision : De la conception jusqu’à la réalisation d’un schéma directeur. Mais aussi sur la création de campagnes de communication pro vélo et l’élaboration du budget de ce plan d’actions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *