Ne pas avoir peur de tester le vélo grâce au Défi 100 % vélo [pro]

Récemment convertie au vélo, Justine voulait pouvoir échanger avec des personnes plus expérimentées qu’elle en la matière. C’est pourquoi elle s’est inscrite au Défi 100 % vélo [pro] mis en place par son employeur, la Mairie de Vaulx-en-Velin, et animé par la Maison du Vélo. Elle nous livre son témoignage.

Présentation

Je suis Justine Jolivet, chargée de mission entrepreneuriat et développement économique au Service Économie-Emploi à la Mairie. Je réside dans le 6ème arrondissement de Lyon et j’ai participé à quelques séances du Défi 100 % vélo [pro].

Quelles attentes aviez-vous de ce Défi avant de commencer ?

Je voulais échanger avec des personnes ayant un niveau plus avancé et qui avaient des solutions à certains freins que je pouvais avoir, mais aussi avec des personnes partageant les mêmes problématiques. J’attendais de la Maison du Vélo des informations, des bons plans et des recommandations plus particulières pour les cyclistes débutant.es.

Qu’est ce que les séances du Défi 100% Vélo vous ont apporté ?

J’ai démarré le vélo assez récemment et j’ai mis du temps à me lancer par peur de faire du vélo en ville. Cela m’a vraiment mis dans une dynamique de confiance qui m’a permis de me donner les moyens. Je pouvais parler librement de ce qui pouvait me freiner.

On a pu tester des équipements et eu tout le long de nombreuses recommandations. La Maison du Vélo a pu m’apporter les réponses que je voulais sur, par exemple, utiliser son vélo quand il pleut, ou encore choisir le bon cadenas pour protéger son vélo.

Ce défi m’a permis de me lancer alors que je venais de démarrer, d’enlever les freins et doutes, et d’avoir des réponses sur des choses plus pragmatiques.

Qu’est-ce qui a changé dans votre comportement vis-à-vis de la pratique du vélo ?

Cela m’a enlevé de nombreux freins. J’ai été rassurée de voir qu’il y avait des personnes travaillant à la Mairie faisant des trajets beaucoup plus longs et plus complexes entre leur domicile et le travail, et cela a changé ma vision par rapport à cela !

Votre pratique

Depuis le défi, je me déplace en vélo plus qu’avant car j’en suis sortie plus rassurée et j’ai eu les réponses que je voulais à mes freins.

Quels atouts tirez-vous de la pratique du vélo ?

C’est un moyen de transport très agréable. Par rapport aux transports en commun, il y a vraiment un confort et un gain de temps. Cela permet de rester actif, de faire du sport et d’être plus mobile dans ses déplacements.

Que diriez-vous aux personnes qui hésitent à se mettre au vélo ?

Qu’il ne faut pas avoir peur de tester. Par exemple, on peut essayer de faire des petits trajets dans un premier temps, puis d’augmenter sa pratique progressivement. Il ne faut pas hésiter à prendre connaissances des bandes et pistes cyclables, renforçant la sécurité et la confiance.

Un témoignage recueilli par le service Environnement et Ville Durable de la Mairie de Vaulx-en-Velin. Retranscrit par Élisa Tempié, sous la supervision de la chargée de mission Gwendolyn West-Bienvenue.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *