De la Suisse à la Croatie, des montagnes à la mer

  • Posted on: 31 January 2019
  • By: Gaëlle
Dates du voyage : 
Du 09/08/2018 au 14/09/2018
Itinéraire : 
Distance parcourue : 
2500 km
Vélo(s) utilisé(s) : 
Matériel : 
Adultes: 
1 adulte(s)
Présentation de votre voyage : 
  • Votre voyage en quelques lignes :

Partie de chez moi en Haute-Savoie, j'ai traversé la Suisse par les montagnes, et passé de nombreux cols jusqu'au Nord de l'Italie et en Autriche. Après quelques kilomètres en voiture, je retrouve ma mère et ma soeur pour un nouveau départ depuis Venise, direction Zadar en Croatie par la côte.

  • Pourquoi ce voyage ?

Pour relier plusieurs lieux que je voulais découvrir: les Dolomites, Innsbruck, la côte Croate... Pour visiter la Suisse et profiter des paysages de montagnes. Pour le challenge de traverser les Alpes.

  • Type d'hébergement principal :

Bivouac et campings

  • Autres transports utilisés :

Voiture entre Cortina d'Ampezzo et Venise

  • Blog :

https://gaellemoinat.travelmap.net/europe-2018/

Bons plans : 
  • Il est très facile de prévoir ses itinéraires en Suisse, la signalétique est très bien faite, et les services pour les cyclistes sont nombreux.  Bien sûr, les paysages sont magnifiques!
  • Dans le nord de l'Italie (Sud Tyrol et Dolomites) et en Autriche, il y a des pistes cyclables dans presque toutes les vallées. Par contre, certaines ne sont pas goudronnées et j'ai préférée suivre la route. Prendre la route est nécessaire seulement pour passer les cols. Les endroits pour faire du camping sauvage, comme en Suisse, sont très faciles à trouver, solution que j'ai préféré car les campings peu chers étaient peu nombreux.
  • La côte Slovène est moins touristique mais tout aussi belle que la côte Croate, et un itinéraire cyclable la longe casiment totalement. L'intérieur du pays vaut aussi le détour très différent.
  • En Croatie, pour profiter de la mer et des îles, nous avons alterné entre bateau-traversier et traversée des îles à vélo. Les informations sur les itinéraires vélo sont faciles à trouver sur place dans les offices de tourisme. Le trafic automobile sur les îles est très limité par rapport à la côte. Nous y étions début septembre, une meilleure période pour éviter les touristes trop nombreux, mais il faisait quand même très chaud. Il y a beaucoup de campings en bord de mer, et la piste cyclable les traverse, mais la mer et les plages de cailloux sont très accessibles.

 

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Ce test permet de protéger le site des attaques de robots et des spams.
8 + 6 =
Solve this simple math problem and enter the result. E.g. for 1+3, enter 4.